Langue de rédaction des thèses

La langue de rédaction des thèses est le français ou l'anglais.

Si la langue de rédaction n'est pas le français, le candidat rédigera en français un résumé d'au moins trois pages, intégré au mémoire, permettant d'apprécier la démarche scientifique et l'originalité des résultats, ainsi qu'un résumé d'une page de chaque chapitre. 

La soutenance orale doit être obligatoirement en français même en présence d'un membre de jury non francophone. Toutefois, la discussion peut avoir lieu en anglais pour la bonne compréhension de l'ensemble des membres du jury.


Pour les thèses en cotutelle, la langue dans laquelle est rédigée la thèse est définie par la convention conclue entre les établissements contractants. Lorsque cette langue n'est pas le français, la rédaction est complétée par un long résumé d'au moins trois pages permettant d'apprécier la démarche scientifique et l'originalité des résultats ainsi qu'un résumé d'une page de chaque chapitre.  
Publié le 5 décembre 2014 Mis à jour le 4 avril 2017